Catégorie : Infos
Affichages : 2958
By Eugène Delacroix - Web Gallery of Art: Image Info about artwork, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1144148

Un tier des médecins et des professionnels de la santé (paramédicaux inclus) présenterait un syndrôme de "BurnOut", syndrome observé au japon dans les années 70 et nommé "Karoshi", c'est à dire "mort par l'épuisement", et qui s'étend progressivement à toutes les professions.

 

Les chiffres de l'année dernière sont alarmant:

dans la population française totale, 6% des morts seraient dû à un suicide, et ce taux monterait à plus de 14% chez les médecins libéraux (sujet tabou, les familles des défunts communiquant peu sur ce sujet, on peu penser que ce chiffre est beaucoup plus élevé), à cause des conséquences de ce syndrome.

Le taux du syndrome de "Burnout" chez les médecins se monterait à 47% chez les médecins libéraux en 2006.

 

Il existe des grilles d'auto évaluation comme le test de Maslach disponible ici:

 

http://www.medsyn.fr/perso/g.perrin/cyberdoc/doc/TestMaslach.htm

N'hésitez pas à le faire, c'est instructif !

 

Et il faut repêrer les signes suivants pour mieux éviter de tomber dans le panneau:

  1. La vigilance aux signes d’alarme physiqueset psychologiques, aux actes manqués: oublis répétés, accidents divers,compensatrice hyperactivité.Ne pas attendre l’écrasement pour en parler

  2. Une triade symptomatique :fatigue + démotivation + difficultés matériellesparaissant ingérables = avis médical

  3. Apprendre à déléguer les problèmes matérielset à filtrer les réponses téléphoniques
    Savoir s’évader et élargir ses centres d’intérêts

  4. Rompre l’isolement : FMC qui permettentd’échanger en conviviale confraternité,vacation au sein d’une équipe médicale,groupe de paroles types balint...

Source