ban5.jpg

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

le test de "Patrick".

Os coxal: face pelvienne

(Image via Wikipedia)


est utile à connaitre pour différencier les problèmes de la coxo fémorale, de la sacro iliaque et des autres problèmes



Position du patient:

  • en décubitus dorsal (couché sur le dos)
  • avec une jambe étendue et l'autre plié, la cheville de la jambe tendue reposant juste au dessus de la rotule de la jambe tendue, et le genou de la jambe plié reposant sur la table.
  • (les deux jambes forment le chiffre "4" si on regarde la postion d'en haut)

 

Procédure:

le praticien appuit sur le genoux fléchi et relâché en direction de la table en maintenant la hanche controlatérale sur la table pour l'emmener au maximum de sa mobilité:
on mesure alors la distance entre le genou et la table et la sensation de la fin de course.

Résultats:

normalement les genoux sains touchent la table mais:

si il y a une restriction de mobilité:

 

  • les adducteurs sont tendus: on a une sensation d'arrêt mou + douleurs ressenties par le patient, avec raccourcissement ou contracture des fibres des muscles adducteurs: cela marque un trouble au niveau de la sacro iliaque OU de l'articulation coxofémorale qui nécessitera par la suite un diagnostique différentiel (+++)
  • Si l'arrêt du mouvement est dur: cela marque un soucis au niveau de l'articulation de la hanche,
  • si la douleur est un peu délocalisée (ex: plus dans la colonne vertêbral que dans la zone de la hanche): méfiance, ça peut être aussi un soucis au niveau vertêbral ...)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir