ban4.jpg
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ce test permet de faire la différence entre les douleurs postérieures de la nuque entre pathologie ligamentaires ou musculaires.

Protocole:

 

le patient est assis et le praticien met passivement en lateroflexion d'un côté puis de l'autre la tête du patient.

Puis on demande de faire le même mouvement mais contre une résistance faite par la main du praticien mise au niveau de l'os zygomatique du patient d'un côté puis de l'autre.

 

 

Résultats:

  1. une douleur pendant la phase passive en latéroflexion du test fait plutot penser a une dysfonction ligamentaire ou articulaire
  2. une douleur pendant la phase active avec une tension isométrique au niveau des muscles paravertébraux suggère une dysfonction musculaire.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir