ban7.jpg
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Un petit panorama ailleurs est parfois intéressant:

 

Nos Confrêres Masseurs kinésithérapeuthes sont au bord de la Grêve qui risque d'être (pour une fois) très suivi voir même violente:

 

  • Le nouveau plan de remboursement des soins en Massokinésithérapie prévoit que pour toutes séries de séances supérieures à 30 pour une pathologie donnée doit maintenant faire l'objet d'une demande d'entente préalable au médecin conseil (alors qu'avant, les vérifications arrivaient après l'envoit de la série d'acte de la part de la sécurité sociale qui demandait des indus (remboursement) au kiné comptabilisant des séances au pif ....)

Bref des tracasseries administratives supplémentaires, sans plus....

 

Mais un autre spectre se profile à l'horizon:

L'arrivée du panier de soins:

Par exemple: une entorse de cheville: 15 séances rembousées par année, pas plus

exemple: pour une hémiplégie: 120 séances remboursées, pas plus ...

(les chiffres données sont inventées de ma part et ne serve qu'à illustrer ce propos)....

Et le gouvernement Français semble lorgner vers le systême Belge qui ne propose que 54 séances de massokinésithérapie par an prise en charge par la Sécurité sociale belge.

 

Les Masseurs kinésithérapeutes risquent donc d'être sur la paille, voir même de changer de métier ou de filière ......

 

J'ose même être dubitatif et exprimer mon avis:

je doute que cette mesure puisse faire économiser des sommes à la sécurité sociale, car l'hospitalisation à domicile, dont le masseur kinésithérapeute est un maillon performant et nécessaire de la prise en charge de patients lourds (ex: Mucoviscidose, Hémiplégie lourde), est quand même moins couteuse à la collectivité qu'un placement dans un centre de rééducation ou une hospitalisation longue durée.

Rien à voir avec l'ostéopathie, mais une information de ce type est quand même intéressante et expliquera même certains problêmes déontologiques que les masseurs kinésithérapeutes devront contourner en écrasant un peu les pieds de leur ordres professionnel:

Par exemple: la publicité pour des massages de confort (shiatsu, californien ...) fait par les masseurs kinésithérapeutes, interdit pour le moment par leur organisme ordinal ...

Un ordre défend l'éthique de la profession, pas la profession elle même qui est plutôt le travail des syndicats.

Est ce qu'un ordre des ostéopathes est pertinent (actuellement) ?

C'est la question que l'on doit de poser ..

 

 

 

Source:

http://snblog.free.fr/blog/Accueil/Entr%C3%A9es/2009/1/22_Le_Sud_en_ordre_de_Bataille.html

http://www.cfdt-retraites.fr/spip.php?article1058

 

http://oud.frankvandenbroucke.be/html/soc/zbijlage020527%20riziv.htm

http://users.belgacom.net/bn705307/bonasavoir/remboursement.htm

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir