ban3.jpg

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Un tier des médecins et des professionnels de la santé (paramédicaux inclus) présenterait un syndrôme de "BurnOut", syndrome observé au japon dans les années 70 et nommé "Karoshi", c'est à dire "mort par l'épuisement", et qui s'étend progressivement à toutes les professions.

 

Les chiffres de l'année dernière sont alarmant:

dans la population française totale, 6% des morts seraient dû à un suicide, et ce taux monterait à plus de 14% chez les médecins libéraux (sujet tabou, les familles des défunts communiquant peu sur ce sujet, on peu penser que ce chiffre est beaucoup plus élevé), à cause des conséquences de ce syndrome.

Le taux du syndrome de "Burnout" chez les médecins se monterait à 47% chez les médecins libéraux en 2006.

 

Il existe des grilles d'auto évaluation comme le test de Maslach disponible ici:

 

http://www.medsyn.fr/perso/g.perrin/cyberdoc/doc/TestMaslach.htm

N'hésitez pas à le faire, c'est instructif !

 

Et il faut repêrer les signes suivants pour mieux éviter de tomber dans le panneau:

  1. La vigilance aux signes d’alarme physiqueset psychologiques, aux actes manqués: oublis répétés, accidents divers,compensatrice hyperactivité.Ne pas attendre l’écrasement pour en parler

  2. Une triade symptomatique :fatigue + démotivation + difficultés matériellesparaissant ingérables = avis médical

  3. Apprendre à déléguer les problèmes matérielset à filtrer les réponses téléphoniques
    Savoir s’évader et élargir ses centres d’intérêts

  4. Rompre l’isolement : FMC qui permettentd’échanger en conviviale confraternité,vacation au sein d’une équipe médicale,groupe de paroles types balint...

Source



 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir